Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 15:59

Bon, tu prends

  • 400 grammes de farce ou chair à Saucisses. Tu peux aussi faire avec un mix porc/veau si t'as le matos.
  • 1 oignon moyen/gros
  • 1 carotte (je l'avais oubliée, merci Nanou !)
  • 1 oeuf
  • 1 verre de lait
  • 1 verre de Flocons d'avoine (tu peux dire flocons Danois, c'est faux, mais on s'en fout, et ça donne du goût !)
  • un peu d'épices (sel, poivre, coriandre, cumin... ce que t'as sous la main... ce que t'aimes en fait ! )
  • "Plein d'huile" (ouais, je sais...)
  • Moi, je mets aussi du beurre dans l'huile, pour le doré ! ;)

Coupe l'oignon en petits bouts.

La carotte, tu la rapes ou tu découpes tout petit.

Mets tout ensemble dans une jatte... dans une jatte platte (comme le cake d'amour !)

Touille.

Tu touilles.

Encore.

Faut que ce soit bien mélangé. Homogène !

Quand t'as fini, tu retouilles encore un peu.

Là c'est fini.

Moi j'attends. Comme ça le goût vient bien dedans partout, et les flocons absorbent le lait.

Mets "plein d'huile" dans une poêle profonde ou la sauteuse, voir la cocotte... Fais chauffer !

Là, ajoute le beurre si t'en veux. Une noix ça va.

 

Dépose des demi boulettes de ta préparation partout dans l'huile bien chaude. Genre une demi cuillère à soupe chacune.

 

Faire bien dorer dessus, dessous, partout. le conseil de Carsten pour savoir si c'est cuit :

" Si c'est doré et que quand tu tapotes avec la cuillère de bois, si ça rebondit doucement, c'est cuit !"

Le Bouncing, c'est le secret. Si ça bounce, c'est bon ! Tu les sors dans le plat de service. Pince à cornichons, ou à spaghetti bienvenue !

 

Recommence jusqu'à quand t'as plus de mélange dans la jatte, et que le plat déborde de boulettes cuites ! (oui, je sais, cette phrase est limite-limite niveau syntaxe, mais bon, c'est pas le sujet !)

 

Comme c'est léger, les fricadelles, tu peux préparer une sauce à base de crème fraîche.Tu peux la parfumer en infusant des anis étoilés dedans, ou n'importe quel autre parfum de ton choix. Miam !

 

Et pour accompagner, si t'as pas de frites, un quelconque légume... de toutes façons, tout le monde ne verra que tes Fricadelles Danoises.

 

Bon appétit !

 

Tu peux aussi écouter l'album "alarmingly happy" des "Nice Little Penguins" (Le band de Carsten ;) )

Ou retrouver leur succès "Flying" ci dessous. 

 

Repost 0
Published by djino
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 15:09

Comment appelle t'on un dinosaure myope ?

Un Témirosaure.

 

null  

Jeudi Midi, à la cantine du boulot...

Pendant que le cuisinier sert la personne avant moi dans la file, je tente de lire ce qui est écrit sur le panneau derrière lui. Et purée, j'ai beau forcer pour accomoder, c'est vachement flou... J'ai vraiment perdu beaucoup ces dernier temps, il va vraiment falloir prendre rendez vous avec un ophtalmo, ça devient urgent.

_Salut Karl ! Qu'est-ce tu veux manger aujourd'hui ?

Ouais, le cuisinier, il m'appelle Karl. Toujours. Au début je l'ai repris une fois, mais il pas imprimé, ou pas entendu. Mais bon, ça me gêne pas tant que ça. Par contre, je viens de sentir un truc étrange. C'est dans son regard. Un truc  quasi-imperceptible, lorsque son regard croise le mien. On sent bien quand une personne a l'attention attirée par un détail sur toi, ton visage... Ben là c'est ça, mais c'est furtif... Peut être m'a-t-il seulement vu faire ce plissement de myope quand on s'efforce de faire le point sur un truc éloigné pendant que je cherchais à lire le panneau derriere lui...

 

Bref, je choisis, il me sert et je quitte son guichet en me disant qu'il faut que je pense à prendre ce rendez vous.

Après le passage à la caisse, je gagne la table ou mes collègues sont déjà installés, et je m'asseois.

Je m'installe, range ma carte, pousse mon telephone, et enlève mes lunettes.

Et là : ouille !

Mon petit doigt de la main droite, au lieu de heurter le carreau de mes lunettes se plante dans mon oeil !

Passé la surprise, et levant la main, je m'ecrie :

_ STOP ! Que personne ne bouge un pied, je viens de perdre un verre de mes lunettes !... Enfin non, les deux !!...

Je venais de me rendre compte que le verre de gauche aussi manquait... Merde !

 

Pendant qu'interloqué, je regarde d'un oeil ma monture vide en frottant l'autre oeil qui souffre éclate un rire général à ma table.

 

Je commence, inquiet, à regarder sous la table, à la recherche de mes verres. Rien. Derrière moi, rien. Et puis je commence à retracer mentallement mon chemin, pour essayer de me souveir d'un choc, d'un oubli sur le plateau pendant que je choisissais les entrées... Non, je ne vois pas quand depuis que je suis entré au self...

Avant peut être...

Au bureau...

Je me concentre, mais c'est dur avec tout le monde qui se marre et fait des boutades !

 

  _ Je me disais aussi qu'ils étaient super propre tes verres et j'allais te demander avec quoi tu les frottes !!! Dit une voix à gauche.

 

Et c'est là que tout m'est revenu d'un coup...

 

Mercredi soir 22h50.

Junior n'a pas cours demain. Il me propose qu'on regarde un film ensemble, rien que tous les deux. J'accepte, et je propose Blade Runner. On s'installe, on lance le film. A l'affichage des titres du DVD je me dis :

"Faut vraiment que j'aille chez l'ophtalmo, c'est tout flou... Ah mais non, j'ai pas mes cluques... Où c'qu'elles sont encore ???"

Je crois me rappeler que je les ai balancées sur le lit... je monte... Djina dort déjà. Profondément... 

A tâtons dans le noir je cherche mes lunettes sur l'étagère. Bingo ! Je les saisis du bout des doigts et quitte la chambre sur la pointe des pieds...

Une fois dans le canapé, malgré les lunettes, l'image est restée floue... Même après avoir regardé par dessus mes lunettes une ou deux fois sans constater de changement, j'ai finalement mis ça sur le compte de l'âge du film... Avant on filmait un peu flou... Et celui là est plutôt sombre...

Quelques heures plus tôt...

En entrant dans la chambre, j'avais jeté mes lunettes sur le lit, comme souvent pour me déshabiller. Et puis ensuite,  après la douche, emporté dans l'action, je ne les ai pas remises.

Ben faut dire, j'y vois quand même un peu...

Plus tard, quand Djina est montée se coucher, et qu'elle les a trouvées sur le lit, en vrac, elle les a mises à l'abri, sur le clavier de son ordi portable, et elle a lancé sa connexion sur le site de replay d'une chaine de télé... A la fin du programme, elle a étéint l'ordi, et fermé l'écran. En entendant le petit "crac", elle s'est rappelé de mes lunettes... Oups !!!

Après avoir relevé l'écran, elle les a sorties et posées sur l'étagère de mon coté du lit, sur le radio-réveil... Et elle a rabattu l'ecran, qui, cette fois s'est fermé complètement.

Ce qu'elle n'a pas vu, Djina, c'est que le petit "crac" entendu, c'etait le bruit qu'avait fait les verres en sautant de la monture souple, et que les verres, ils sont restés dans l'ordi... Quand les montures étaient sur l'étagère...

 

 

Me voilà donc à la cantine, interloqué, et bien embêté... J'appelle à la maison pour vérifier auprès de Djina, au cas où... Et dès que je lui expose le problème, elle éclate de rire et fonce dans la chambre, ou elle retrouve en ouvrant l'écran de son ordi lesdeux verres de mes lunettes. Me voilà quand même un peu rassuré.

 

Le reste du repas à la cantine est bien joyeux  : on me chahute, on se moque, et on rigole bien.

Comment je m'en suis pas rendu compte ? Je sais pas. Je les enlève souvent mes lunettes. Et ce matin là, je portais mes lunettes de soleil pour conduire.

Si je m'étais pas mis le doigt dans l'oeil pour les ôter j'aurais surement fini la journée comme ça : avec mon air con, et ma vue basse !

 

En remontant au bureau, cet après midi là, j'ai pris rendez-vous chez l'ophtalmo. Et depuis, j'ai changé de lunettes.

 

Et de temps en temps les enfants essaient de me mettre le doigt dans l'oeil, histoire de voir si les verres sont bien là !

 

 

Repost 0
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 21:19

_ Allez ! hop ! Au lit, c'est l'heure, Mimi !

_ Attends je fais un bisou à Maman et après tu me lis une histoire...

_ D'accord, va vite en choisir une...

 

Je  m'installe sur le petit lit...

_Celle là ! dit elle.

 

Elle tend vers moi ses deux mains de part et d'autre d'un petit livre : "Le lapin".

 

_Soit !

 

On s'allonge côte à côte, nos deux têtes sur l'hyppopotame en peluche. On partage le boulot : elle tient le livre et tourne les pages,  je lis.

 

"Le lapin de garenne vit dans un trou, qu'il creuse dans le sol...."

 

Patati  et patata... Telle taille... Ce que ça mange ? Tant de petits par portée... Tant de portées par an... Des tas de couleurs... Des drôles de pelages...

Bla bla...

 

_ Ah tiens... Le lapin domestique. Celui là, il est pas sauvage.

_ Oh ! Regarde, papa, ils sont dans une cage comme les cochons d'inde.

_ Ah ! Oui, ça ressemble. Ca s'appelle un clapier... J'en avais quand j'étais petit, des lapins dans un clapier. On leur donnait à manger, pour les faire grandir, et après, on en faisait du pâté... Mmmmh ! c'était délicieux...

_ Mais papa...


Elle prend sa mine de pleurniche...


_ Faut pas les tuer les lapins... Ca leur fait pas du bien !

_ Ah ! Mais oui, je suis bien d'accord, mais il faut bien, pour les manger...

_ Ben non, papa... On a qu'à plutôt les acheter au magasin...

_ ... Mais...


Je tourne la tête vers son visage implorant en me demandant comment je vais pouvoir m'en sortir sans pleurs... A l'heure du coucher... Je te jure, quelle idée j'ai eue, de lui parler de ça...


_ Mais Mimi ?!! Les lapins c'est comme ça... C'est... Comme les poulets qu'on mange. Ils sont vivants avant... Comment tu crois qu'ils arrivent au magasin ????


Elle m'explique alors avec assurance, et en levant les yeux au ciel, d'un air de dire que je suis trop nul de pas savoir ça :

 

_ Ben, on les fabrique avec de la pâte !!!

 

 

 

C'était donc ça, cette histoire de pâte de lapin !

Repost 0
Published by djino - dans Mots d'gosse
commenter cet article
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 18:10

_ Papa ?

_ Oui Mimi... Quoi ?

_ Y'a Noah qu'a oublié tout ça de jouets... Regarde...

_ Ah ! Bien, et beh mets les de côté pour lui rendre quand il reviendra.

_ D'accord !

 

Et elle s'éloigne. Puis se ravise, penche la tête et demande avec un sourire ennuyé :

 

Euh ! Papa ?... C'est où  "de côté" ???

Repost 0
Published by djino - dans Mots d'gosse
commenter cet article
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 13:20
Je tenais à vous faire part d'une réflexion sur les répercussions de mon expérience au Club Nautique dans ma vie quotidienne. 

Je veux bien sûr ici faire une référence à ce que j'ai raconté dans ce billet à propos de l'Agéca. Aussi, cher lecteur, chère lectrice (eh ! oui, vous n'etes que deux...) si tu n'as pas pris le temps de le faire auparavant, je t'encourage à lire d'abord "ceci" (en cliquant dessus). Cela te permettra de mieux mesurer la portée du propos qui suit...

Vas-y je t'attends. Reviens ici en cliquant sur la flèche "retour"...

Ca y est ? Bien ! Je continue...

Donc vous savez maintenant, que je pratique la voile... D'une façon très personnelle et particulière... Mais enrichissante à un point que vous ne soupçonnez pas.

En effet, outre une meilleure compréhension du mode de fonctionnement d'un véhicule à voile ( enfin, moi, c'est surtout le non fonctionnement que je pratique...), une découverte captivante des règles de courses ( comment rater un départ, comment se faire doubler par des enfants, comment rater la bouée... ), et de nouvelles rencontres... En plus de prendre du bon temps dans un endroit magique, en bonne compagnie et avec des conditions climatiques jusqu'ici fort agréables... Ce stage à l'école de sport vient indirectement de me tirer d'un fort mauvais pas.
 
Laissez moi vous exposer les circonstances.
 
Peut-être vous servez vous, comme moi, de comptes d'utilisateurs lors de vos accès à des serveurs ou bien pour votre travail. Peut-être avez vous déjà été confrontés à ces règles de gestion de mot de passe un peu crispantes : tant de caractère minimum/maximum, majuscules, minuscules ou bien un mix des deux, des chiffres, des lettres, des symboles...
Eh bien figurez vous que cette semaine, j'ai eu à changer un mot de passe de ce type, et j'ai dû me creuser la tête...
 
Après maintes tentatives, des trop longues, des trop courtes, des où il manquait un truc, et les habituels " g 2 L o Q ! " refusés, j'ai été sauvé grâce à mon expérience en voile.
 
Il m'a suffi d'entrer dans l'interface de paramétrage la formule ( magique ? ) suivante, qui respecte la totalité des règles imposées :
 
" O ! G p T 1 A G K "
 

Voilà !

C'est beau le sport ! Moi je dis !


Repost 0
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 23:06

Lucien,
Joséphine,
Marie,
Albert père,
Victor,
Jean-Paul,
Louis,
Agnès,
Jocelyne,
Cathy,
Jean,
Lucie,
Albert fils,
Jeanne,
Biquette,
Elie,

André,
Simone,
Irénée,

Guy-Noël,

Maurice,

Papa,
et toi, Gus,
j'ai toujours la petite étincelle de toi que tu as allumée avant de partir.

 

Je l'ai vue encore ce matin, au fond de mon oeil dans le miroir de la salle de bain.

 

Repost 0
Published by djino
commenter cet article
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 18:00

"Un seul bon argument vaut mieux que plusieurs meilleurs" Tristan Bernard, en 1908.

_ _ _ _ _ _ _ _

 

Mimi est assise à la table. Elle dessine. Djina, en face d'elle corrige un cahier...

_ Maman ?

_ Oui...

_ Tu sais, j'ai entendu ...

_ Quoi donc ?

_ Ben, que tu veux qu'on aille à Paris...

_ Ah ! Bien. Et ça te fait plaisir ?

_ Euh...

Mimi hésite un instant.

_ Non... Ça dure longtemps pour y aller ? Longtemps comme Ste Croix ?

On a chacun nos échelles de valeurs... Mimi mesure les voyages par rapport aux trajets de la maison jusqu'à Ste Croix.

_ Oui, a peu près, mais on ira pas en voiture. On prendra le train.

_ J'ai pas envie.

_ Mais Mimi, ça va être super. On va voir des peintures et des sculptures d'un musée très célèbre dans le monde entier, et puis on verra la Tour Eiffel... On restera deux jours...

Une moue résignée est la seule réponse. Puis Mimi réfléchit trois secondes et demande :

_ Dans le train, je pourrai mettre la tablette pour dessiner ?

_ Bah... Euh... Oui, bien sûr !

_ ...Bon alors d'accord d'y aller !

 

Repost 0
Published by djino - dans Mots d'gosse
commenter cet article
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 22:05

En rentrant de la plage, alors qu'on peinait comme des bêtes de somme à remonter les dunes, une réflexion de Sosso qui m'a bien fait rire :

 

" Le string, c'est la tong du cul !"

 

Et c'est pas faux.

D'ailleurs si on y réfléchit ( et là, j'admets qu'il faut vraiment rien avoir à faire d'autre pour réfléchir à ça ! ) l'inverse est vrai aussi :

 

" La tong, c'est un peu le string du pied !"

 

Moi, l'océan, ça me vide bien le cerveau...

Repost 0
Published by djino
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 21:34

Si je te dis =>

 

 

http://starwarstheoldrepublic.info/wp-content/uploads/2011/04/R2-D2-star-wars.jpg

 

Tu me réponds : ... R2D2 ! gagné !

 

 

Toi... T'as l'air d'un fan !

 

Si. Ca se sent.T'es le genre de personne qui rêve d'avoir le son R2D2 dans ton windows ( beuark !) quand ça démarre ou quand t'agrandis une fenêtre... Ou que ton téléphone sonne comme R2D2...

 

Je le savais !

 

Ben j'ai dégoté un truc pour toi. Si tu rêves de parler la langue de R2D2, j'ai un plan.

 

Il faut aller sur le R2D2 Translator .

 

Ensuite tu tapes ton texte : ton prénom, un message, une phrase débile, enfin comme tu veux. Tu valides et t'es conrtent ! Tu télécharges le son, et t'en fais ce que tu veux !

 

_ Beep blip bileeeep ! ( => Merci !)

_ Wiiiyouzzz ! ( => Oh ! De rien !)


Repost 0
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 23:24

Discution autour de la table pendant le repas des Malaussène...

 

Mouchette décrit une étrangeté de la cantine du collège :

_ Eh ben vous savez quoi ? A la cantine il font une omelette avec des petites patates carrées dedans, et comme accompagnement... ben... des petites petites patates carrées !...

Cette idée effectivement ridicule l'amuse beaucoup, et elle s'esclaffe de bon coeur.

_ Nan sérieux ? Bah t'as pris quoi ? Les patates ou autre chose ? Je demande.

Etonnée par ma question elle répond :

_ Ben, les deux ! Obligée !

Djina démarre toujours au quart de tour sur mes questions naïves...

_ Non, mais tu crois qu'elle avait le choix ?

_ Quoi ? Il pourrait y avoir une alternative, un autre accompagnement. Moi, à midi, j'avais le choix entre des courgettes, des...

Djina m'interrompt :

_C'est la cantine de l'école t'as oublié comment c'est ou quoi ? C'est pas la cantine de ton boulot là.... dit elle. Et c'est pas le même tarif.

C'est le moment que choisit Junior pour intervenir :

_ Il connait pas le prix ! c'est prélevé directement sur son salaire... dit il en pouffant.

_ Non, non... Je paie chaque repas que je prends la bas. Ca me coute dans les...

Avant que j'aie fini ma phrase, c'est Mimi qui clot le débat d'une sentence sérieuse :

_ Eh ben moi, je mange à la cantine aussi... Mais moi, je paye jamais !

 

...Ben tiens ! C'est gratos !

 

 

 

 

Repost 0
Published by djino - dans Mots d'gosse
commenter cet article